HOME       VOLUNTEER OVERSEAS       BLOGS

Wednesday, 13 December 2017


Handibasket and our sport event: International Day of Disability


Volunteers Will and Judith with some of the handibasket team
Photo Credit: Joseph Sparkes
As a charity that aims to improve the socio-economic position of people living with disabilities, HSB has developed its own handibasket team based in Ouagadogou. Previous cohorts have built a basketball court in Pabre, providing a space for the handibasket team to train. We ran our sports event to coincide with the International Day of Person with Disability, in order to raise awareness for the handibasket team of Pabre. This enabled them to showcase their talent and challenge the unfortunate perceptions of the community that disabled people cannot engage in sporting activies.

Our event was held at Municipal school, the home of the basketball court, meaning that we had many students involved in the day and a large audience in attendance for the main event. Before this, we ran a series of games for the students, including inclusive sports which were enthusiastically supported by a group of Burkina Faso based International Service Ambassadors that had visited from Ouagadougou. This created a nice atmosphere in the morning, before we began various singing and dancing competitions where the youth of Pabre were keen to show their skills!

After lunch came the main event, before a series of speeches from people in attendance; including the president of HSB, the chief of Pabre, the headteacher of Municipal school and the Country Director of International Service.  In order to highlight the skills of the handibasket team, their game was preceded by the HSB volunteers versus the HSB student society of Pabre. For some of the team this game was hotly anticipated, and we were proud to win the match 2 baskets to nil! However this performance was at the amusement of those in attendance, with the lack of wheelchair skills and basketball experience evident for all to see. This was in stark contrast to the main event which followed, where the Ouagadougou handibasket put on a very entertaining and high quality match which had the crowd making plenty of noise in support.

Handibasket captain Oumar with volunteers Will and Judith
Photo Credit: Joseph Sparkes
To better understand the significance of the event, we interviewed one of the players – Oumar - to learn the impact handibasket can have for the disabled community:
“We started to play handibasket in 2008. I didn't know about handibasket before we were told that HSB makes donations towards handibasket training. Every day I went to watch the handibasket players, then one day they gave me the ball and a wheelchair to try for myself. This was my first time using a wheelchair. I enjoy the sport because I see others do things such as, play football and run. We disabled people cannot do these things and handibasket is our opportunity to be involved in a sport. This sport also has health benefits, being another reason I play handibasket. 

People have different views towards people living with disabilities.  Some accept us, whilst others reject us and claim that it's because of our own actions that God has put us in this situation as punishment. We hear all of these insults. However, many disabilities are caused by disease. Additionally, many people don't know that people living with disabilities can do sport - today's sport event can change that. For example, yesterday police men stopped us when we came to the court to ask us about our wheelchair chairs. We told them that we compete in handibasket matches, then they asked if disabled people can do sport. We answered "Yes". They had never seen or heard of this. 

This highlights how important the availability of sport can be for the disabled community, both for their own health and for influencing negative attitudes towards the disabled. The event allowed the teams to showcase their ability to the community of Pabre and judging by the reaction of the large crowd, there was a large amount of respect for the talent on show. In order to ensure sustainability in the future, the next cohort will hopefully be able to establish a new team based in Pabre.

Handibasket: Un evenement sportif

Children dancing at our event
Photo Credit: Joseph Sparkes
Le handibasket est du basketball joué par des personnes vivant avec un handicap sur des fauteuils roulants. L'équipe d’handibasket de HSB a commencé à pratiquer ce sport en 2008 et elle a participé à de nombreuses compétitions pour lesquelles elle etait l’une des meilleures. L’un des meilleurs joueurs nous a fait savoir qu'il a découvert le handibasket en 2008 alors qu'ils étaient au centre pour une réunion. Et ce jour HSB leur a offert des fauteuils roulants pour jouer le basket. Il affirme qu’avant cela, il n’avait pas encore eu la chance de s’assoir sur un fauteuil roulant et que chaque fois il se contentait d’aller regarder les autres  jouer au basketball sur fauteuil roulant. Regarder les autres jouer à chaque fois le basket  lui avait donné envie de faire comme eux.  Pour lui, il est intéressant de faire du sport parce qu'il a remarqué que les personnes bien portante sont ceux qui pratiquent le sport comme le football, l’athletisme... Mais eux les personnes en situation de handicap n'ont pas cette possibilité mais le handibasket était une opportunité pour eux de pouvoir bien s'épanouissent et aussi de rester toujours en bonne santé.
Mais malgré tout, les gens ont toujours un mauvais regard envers les personnes en situation de handicap. Ces derniers rencontrent chaque jour des situations difficiles qui vont de la maltraitance à la dévalorisation.  Mais ces personnes oublient que le handicap n'est pas forcément lié à la naissance.  Le handicap peut survenir à la suite d'une maladie ou d’un accident et également au cours de la vieillesse.  Il est à noter que la plupart des handicaps au Burkina Faso est causée par des maladies. La journée internationale de la personne handicapée est célébrée  donc chaque 3 décembre. Pour célébrer cette journée afin de promouvoir les droits et magnifier la personne handicapée, nous ( volontaires ICS à HSB) avons choisi la journée du 8 décembre 2017 et le lycée municipal de Pabré avec qui HSB est en partenariat.  Nous avons décidé d’ inclure l'événement sportif dans le programme de la journée afin que ceux qui ne croient pas que les personnes en situation de handicap peuvent aussi faire du sport comme les autres puissent vivre l’expérience. Les gens ont donc pu assister à une compétition de handibasket. (équipe de Pabré contre une équipe de Ouagadougou).
Volunteers and Ambassadors with authorities
Photo Credit: Unknown
Grâce à ce événement sportif,  nous pouvons affirmer avec conviction  qu'un changement positif de la mentalité des uns et des autres au regard des personnes en situation de handicap à été apporté au vu de l’émerveillement des spectateurs pendant et après la compétition.  De plus, selon le temoignage d’un membre de l’équipe de handibasket,  lorsqu’ils se rendait la veille de l’évenement à la place où se tiendra l'évènement,  ils ont été arêté en route pour un contrôle de Police. En voyant les fauteuils roulant dans le vehicule, la Police a voulu savoir pourquoi ils les transportaient et lorsqu’ils ont repondu que l’équipe devait jouer au handibasket, la police était stupefaite car elle ne pensait pas qu’il était possible pour des personnes en situation de handicap de pratiquer du sport.
Pour cela nous pouvons dire que grâce à cet événement, ceux qui ne croyaient pas que les personnes en situation de handicap peuvent faire du sport ou ceux qui croyaient que c'est de la fiction ou encore ceux qui n'ont jamais vu ni entendu parler du sport pour personnes vivant avec un handicap, ont  eu tous la chance de découvrir le handibasket. 

By Will Clark and Judith Ilboudo


Wednesday, 6 December 2017

Espace Bambino - A Safe Space


Parents of Espace Bambino
Photo Credit: Joseph Sparkes
November 2017 saw HBS's cohort 22 host another successful Espace Bambino event. This is a regular event held by HSB which gives local children living with disabilities and their parents the opportunity to integrate amongst each other and participate in activities such as inclusive sports, arts + crafts and games. The event also supports the parents of children living with disabilities by offering support and advice on how to support the needs of their children. Espace Bambino is open to all members of the community to encourage integration between people living with disabilities and other members of the wider community of Pabré .

For many of the attending children, Espace Bambino events are the only opportunity they have to be involved in activities which are suited to their needs and abilities. Activities such as the inclusive sports which are played allow children with varying disabilities (including but not limited to: sensory impairments (for example, blindness) and physical disabilities) to get involved in activities which they may usually be excluded from due to their disability.

We took the time to speak with the parents of Espace Bambino [Salamata Ouedraogo, Pierre Kaboré and Madelaine Taonsa] to learn about their experience with HSB:



Taossa Madelaine
Photo Creidts: Joseph Sparkes


Has HBS effected the life of you or your child in any way?

"Local children living with disabilities have been able to benefit from medical support as a result of help from HSB  People living with disabilities have been rehabilitated and some who previously were unable to walk or talk are slowly improving and day by day able to do more."

"HSB has made a positive change in both my life and my child's. I have been attending Espace Bambino events for approximately one year. I have now been nominated as President of the HSB club for Parents of Children Living with Disabilities."

What skills have you developed through Espace Bambino events?

"During Espace Bambino and interactions with HSB, we are able to receive advice and information which helps us to look after our children who live with disabilities."

"From HSB and Espace Bambino, I have gained knowledge and learned how to take better care of my child's needs. As a widow with the responsibility of caring for a child living with a disability alone, I am grateful for this support and advice from HSB."

Is there anything HSB could do in the future to further support you and your child?
"HSB's help and support will always be welcome. I am very thankful for what they have done already and would be happy for things to continue as they are."

"What we are already offered and able to receive is very useful to us. Anything more which HSB can do to continue to helping us will be greatly appreciated."

"This initiative to help us here in Pabré is very beneficial to us and we hope that HSB's work is able to continue in the same way going forward. We have a lot of gratitude for all that HSB does for people who live with disabilities and hope that they will carry on being able to do this."

This is an illustration of how HSB are impacting the lives of local people living with disabilities and their families for the best. The support, advice and information (as well as recreational activities and events) are helping families in this rural area (where access to support and health care facilities are not easily accessible) to live a better quality of life. HSB plan to continue their successful work in order to carry on positively impacting the lives of people living with disabilities in Pabré. This will be done through continued support and events, including Espace Bambino, for the community to get involved in and be a part of.

Ouedraogo Salimata
Photo Credit: Joseph Sparkes

La cohorte 22 de Handicap Solidaire (HSB) a conduit au mois de novembre 2017 leur activité espace bambino.  Espace Bambino est un évènement couramment organisé par HSB afin de donner l’occasion aux parents des enfants en situation de handicap et aux enfants eux-mêmes de se retrouver pour partager de beaux moments avec le reste de la communauté car tout l’intérêt de cet espace ouvert est de faciliter l’intégration communautaire.
Cet espace est une belle opportunité pour les enfants (handicapés ou non) de la communauté de se retrouver pour jouer à différents jeux tous ensembles. Pour beaucoup d’entre eux, c’est la seule occasion qui leur est donnée d’interagir avec les autres ou de pouvoir jouer à des jeux ensemble avec les autres sans discrimination due à leur handicap. Et cela a été possible grâce aux différents sports inclusifs proposés par les volontaires.
 A cette occasion, nous avons recueilli les propos de certains parents (TOASSA MADELAINE, KABORE PIERRE, OUEDRAOGO SALIMATA) afin d’apprendre à propos de leur expérience avec HSB :

Croyez-vous que HSB ait changé positivement votre vie ou celui de votre enfant ?

- Avant tout propos, notons  que Ça fait 1 an  que je prends part à l’espace bambino. Nous rendons grâce à Dieu pour nous avoir fait connaitre HSB car depuis, les conseils que nous recevons nous aident à mieux nous occuper de nos enfants en situation de handicap. En plus de cela,  grâce au programme de rééducation offert par HSB, certains  enfants recouvrent déjà petit à petit l’usage de la parole ou des membres.
- j’assiste à cet espace depuis 8 mois environ. Oui, j’ai même été nommé président du club HSB des parents des enfants vivant avec un handicap. Faire partie de HSB à indéniablement changé ma vie et celui de mon enfant.
- ça fait 1 an que je participe à l’espace bambino. Oui, cela nous est d’une très grande aide.

Quelle compétence avez-vous développé du fait de prendre part à l’Espace Bambino et de votre affiliation à HSB ?    

- Nos enfants recouvraient petit à petit la santé, nous avons acquis  plus de connaissance dans la prise en charge de nos enfants en situation de handicap.
- Faire partie de HSB et prendre part à l’espace bambino renforce nos connaissances sur la prise en charge de nos enfants en situation de handicap.
- j’ai appris à mieux prendre soin de mon enfant en situation de handicap.  

Que pourrait faire HSB pour vous appuyer davantage dans le futur, vous et votre enfant ?

- Votre initiative de venir à notre aide ici à Pabré est à louer. Juste vous exhorter à continuer ainsi dans cette lancé car votre aide nous est vraiment nécessaire. Nous vous remercions pour le travail abattu.
Je suis veuve et je vis avec le petit frère de mon défunt époux. Avec pour seul  travail  celui de cultiver la terre. Ce dernier à un handicap moteur et se déplace avec un tricycle. De ce faite, je suis celle responsable de la prise à charge du reste de la famille
- A mon avis, toute aide sera toujours la bienvenue.  Tous ceux dont vous jugerez profitable pour nous et nos enfants, nous y serons ouvert.
Kabore Pierre - President of the Parents of Espace Bambino
Photo Credit: Joseph Sparkes
Je suis un cultivateur et mon fils aussi le serait s’il n’avait pas de handicap. L’une des difficultés que nous avons est liée au fait du handicap de nos enfants qui ne peuvent pas nous apporter leur aide dans les travaux champêtres comme les enfants des autres familles. Nous ne sommes pour la plus part que des cultivateurs. Au vue de la raréfaction des pluies, nos difficultés s’en vont de plus en plus grandissantes.
- Ce que nous avons déjà comme aide est bien. Cependant toutes aides pour nous aider encore mieux serait la bienvenue.
Les difficultés sont nombreuses. Je suis veuve, toutes les dépenses de la maison sont à ma charge. L’enfant dont je m’occupe est celui d’un parent. Son père est maintenant atteint de folie donc ne peut pas s’occuper de lui. Etant cultivatrice, tout ceci est très difficile pour moi.

Ce cadre beaucoup apprécié par les enfants n’est qu’un exemple illustratif des nombreuses activités de HSB pour faciliter l’intégration des personnes en situation de handicap. HSB continuera ainsi à immobiliser tous ses efforts afin de donner un nouveau regard positif des personnes handicapées car le handicap doit être vu comme une incapacité non voulue et non une fatalité qui rend la personne non humaine.

 By Altara Kelly and Ouedraogo Ousséni


Monday, 27 November 2017

How the volunteers in partnership with HSB are impacting on the local community

Handicap Solidaire Burkina is a disability rights NGO, dedicated to empowering disabled people in Burkina Faso to play a full and active role in their own socio-economic development. One of the ways in which HSB achieve this is through supporting the needs of young people living with disability in Pabre. Early in November we interviewed a young boy – Firmin – to learn more about the challenges of school for people with disabilities in the area.
Firmin is approaching his final years of education, and on meeting him we learnt he was a keen student, particularly interested in Science and Maths. This was also noted by his teacher who said he studies hard in class. However, Firmin told us that during lunch or play time he is unable to engage in activities with the other studies, such as sport. Unfortunately Firmin was involved in an accidental fire at home when he was younger, which has left him with burns down the left hand side of his body which mean that he is unable to use his left arm effectively.
Meeting with Firmin, it was noticeable that the injury had a seeming impact on his confidence and self-esteem. When we met with his teacher this observation was verified, and we learnt that whilst Firmin chats in class with the other students, outside of the classroom he is less integrated.
Firmin’s exclusion in sporting activities conflicts with some of his basic human rights, particularly article 25 of the Universal Declaration of Human Rights 1948 which states that ‘we all have the right to a good life, with enough food, clothing, housing and healthcare. Mothers and children, people without work, old and disabled people all have the right to help.’ HSB exist to try and ensure that these rights are met, and we therefore identified with the headteacher of the school the need to run inclusive sports sessions that ensure Firmin is fully integrated with the other students.
As a result, we arranged a meeting with the sports delegate of Firmin’s year group, Roland. The following week we had a meeting to discuss the games that they play, and how we can make these more inclusive. We established that the games often played are not suitable for Firmin to play with his disability, but we suggested new games which would be possible to play.
Roland was keen to introduce these new games to his year group and said he would make an effort to speak to Firmin and encourage him to play. We agreed that this must happen with Firmin’s consent, as we do not want to force him to play if he does not feel comfortable, but Roland was confident he would be keen. As a result of this, we taught the sports delegate the rules of alternative games, including rounders, and have lent him equipment so that these games can be introduced to the group. Whilst there is still a long way to go for the situation to improve, we hope this will be a vital step in integrating Firmin into sports at his school and will also have positive effects for his self-esteem.

It is also important to highlight that the responsibility for delivering these human rights in practice lies not just with HSB, but with government and society as a whole. Services such as counselling, physiotherapy and other healthcare aid for those people living with disabilities are not in place in Burkina Faso, and the lack of an institutional framework to support Firmin causes a noticeable challenge in giving him the support necessary.
Despite these obstacles, the government have sought to act by introducing an invalidity card which became effective in October 2012. People living with disability can apply for this and subsequently receive benefits that include discounted transport and extra provision of healthcare and education. HSB help to raise awareness of this card, and support people in their applications. When we mentioned this to Firmin, he was unaware of its existence, but he reacted enthusiastically when we informed him about it. He is now in the process of applying for this card, and thanks to our support will soon experience the benefits of this.




Handicap Solidaire Burkina (HSB) est une ONG de défense des droits des personnes vivant avec un handicap. Se consacrant à l’autonomisation des personnes handicapées au Burkina Faso HSB joue un rôle actif et complet dans leur propre développement socio-économique. Ainsi le 06 novembre 2017 nous nous sommes entretenu avec Firmin, un enfant en situation de handicap élève de la classe de 5e dans un lycée de Pabré. Nous avons voulu à travers cet acte, lui témoigner notre soutien dans ses études et voir quelles sont les difficultés qu’il rencontre dans sa vie quotidienne.

 Firmin fait la classe de 5èm. Ce jeune enfant a été handicapé à la suite d’un accident causé par du feu à la maison et à cause de cela il a du mal à s’intégrer auprès de ses amis. Ses matières préférées sont les mathématiques et les sciences. Mais après une discussion avec un de ses professeurs et avec l’élève lui-même nous avons constaté que ce dernier était isolé. Il a du mal à s’intégrer auprès de ses camarades et c’est la preuve qui montre que les personnes vivantes avec un handicap sont discriminées mais si les gens pensaient que nul ne souhaitait vivre avec un handicap et qu’un jour la personne sans handicap peut se retrouver à la place de ces derniers, ils auraient un autre regard sur eux. 
Pour que cet enfant puisse bien s’épanouir à l’école avec ses camarades, les volontaires ICS de HSB sont allés voir le proviseur du lycée. Après une discussion, nous lui avons proposé certaines activités comme les sports inclusifs à intégrer dans leur programme afin que Firmin puisse jouer avec ses camarades pendant la récréation et aussi au moment du sport qu’ils pratiquent tout au long de l’année scolaire. Aussi nous avons eu à rencontrer le délégué des sports du lycée, Roland. Après avoir échanger avec lui, il nous a fait savoir que les élèves jouaient uniquement au football et ils essaient de pratiquer le basketball cette année. Mais à cause de son handicap, Firmin ne pourra pas participer à ces jeux. Nous avons discuté ensemble sur quelques sports inclusifs comme le rounders, le tennis et d’autre sport qui permettre à Firmin aussi de jouer souvent avec ses camarades. Roland était d’accord avec les nouveaux jeux que nous lui avons proposés et il va l’intégrer dans leurs activités. Il nous a fait savoir qu’il ira lui-même discuter une fois de plus avec Firmin et lui encourager à venir participer avec ses camarades en dehors des classes.
L’exclusion de Firmin du sport pendant l’année scolaire est contraire à l’article 25 DE DECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS HUMAINS DE 1948 qui stipule que « nous avons tous le droit à une bonne vie avec assez de nourriture, de vêtements, de logements et des soins médicaux. Mères et enfants, personnes sans travail, vieux et personnes handicapées ont tous le droit de soutien. »
HSB existe pour assurer ces droits. En plus le proviseur ajoute qu’il a besoin de nouvelles activités comme les sports inclusifs pour intégrer dans son programme afin de pouvoir permettre les personnes handicapées de faire le sport comme les autres personnes. Le délégué des sports.

  L’activité que nous menons, a un impact positif sur la vie des personnes handicapées. En effet, concernant le cas de Firmin nous espérons qu’il se sentira bien avec ses camarades grâce aux sports inclusifs qu’ils pratiqueront ensemble et que par la même occasion, sa confiance en lui-même ainsi que son estime pour sa propre personne se verront accroître. Il est aussi important de noter que ce n’est pas HSB seul qui doit prendre la responsabilité pour la mise en œuvre et le respect des droits des personnes en situation de handicap au Burkina Faso. Le gouvernement a fait un effort en créant la carte d’invalidité en octobre 2012 pour permettre aux personnes handicapées d’avoir quelques avantages pour l’éducation, le travail, la santé, le transport... Mais force est de reconnaitre qu’en 2017, très peu de personnes vivant avec un handicap connaissent l’existence de cette carte mais également, même s’ils connaissent son existence, il est difficile de se faire établir une carte à cause des procédures lourdes. HSB fait de son mieux pour le bonheur des personnes vivant avec un handicap mais le gouvernement devrait prendre les mesures nécessaires pour faciliter l’obtention de la carte et rendre effectif les avantages liés à sa possession.

By Will Clark and Judith Ilboudo

Thursday, 23 November 2017

Le Tour de Pabre

Handicap Solidaire Burkina's, Cohort 22, welcome you to explore Pabre, visiting some of the places and people who have made Pabre feel like home to us during our extended volunteering placement.

Handicap Solidaire Burkina, Cohort 22, vous accueille pour explorer Pabre, en visitant certains des lieux et des personnes qui font que nous nous sentons comme chez nous pendant notre placement comme volontaire.








The Office Le bureau

Where the magic happens. The HSB headquarters is where we plan, manage and organise our events. Spacious enough to host one mediocre fan and the ten volunteers of cohort 22.



Où la magie arrive Le siège de la HSB est l'endroit où nous planifions, gérons et organisons nos événements. Assez spacieux pour accueillir un fan médiocre et les dix volontaires de la cohorte 22.





The church L'église

This is where we attended the celebration of Kernesse, where we first sited other Nassaras, where Happy Man tore his shirt in a heroic bout of tug-of-war, where Will was hailed strong man, and where we experienced out first tasting of locally brewed beer, doladodo (or something like that)



C'est là que nous avons assisté  la célébration de Kernesse, où nous avons d'abord localisé d'autres Nassara, où Happy Man a déchiré sa chemise dans un combat héroïque de tir à la corde, où Will a été appelé 'homme fort' de la bière locale (dolo)




Happy Mans Shop La boutique de happy Man

Without a doubt the happiest individual whom Ive ever had the pleasure of meeting. Not only does Happy supply us with Gloria, gateaux, nuts, biscuits and Dairylea cheese triangles, he also gives you the boost you need if youre having a bad day.



Sans aucun doute l'individu le plus heureux que je nai jamais eu le plaisir de rencontrer. Non seulement Happy nous fournit des Gloria, des gâteaux, des noisettes, des biscuits et des triangles de fromage Dairylea, mais il vous donne aussi le coup de pouce dont vous avez besoin si vous passez une mauvaise journée.




Will and Hamzahs Host Home La maison daccueil de Will et Hamzah

A glimpse at what living in Pabré can look like the living space, the long-drop, the location. A great spot for stargazing and home to the fist bumpin baby, Melvin.



Un aperçu de ce à quoi peut ressembler Pabré - l'espace de vie, la toilette, l'emplacement. Un bon endroit pour observer les étoiles et faire souvent des salutations de point avec le bébé Melvin.





The Market Le marché

On every three days, the market comes alive to provide a selection of ambiguous street food and an array of colourful fabric and clothing within a labyrinth of wooden shelters.



Tous les trois jours, le marché s'anime pour offrir une sélection de nourriture de rue ambiguës et un éventail de tissus et de vêtements colorés dans un labyrinthe d'abris en bois.




Municipal School L’école municipale

One of the four schools that we work alongside to provide English and sport classes, Awareness Raising Sessions, and support for individuals living with disabilities. On the school grounds, you will find HSBs basketball court where Ouagadougous wheelchair basketball team train and where we plan to host a sports event for International Day of Disability in December.



L'une des quatre écoles avec lesquelles nous travaillons pour offrir des cours d'anglais et de sport, des séances de sensibilisation et du soutien aux personnes handicapées. Sur le terrain de l'école, vous trouverez le terrain de basket de HSB où s'entraîne l'équipe de basketball en fauteuil roulant de Ouagadougou et où nous prévoyons d'organiser un événement sportif pour la Journée internationale du handicap en décembre.




Joe and Oussenis Host Home La maison daccueil de Joe et Ouesseni

Another look at the accommodation and conditions you may find yourself in during a Burkina Faso placement. The social hub and cinema for cohort 22, home to most of the local wildlife (including dumb-goat), neighbour to the football bar, and source of bissap juice; the tastiest juice in Pabré.


Un autre regard sur l'hébergement et les conditions dans lesquelles vous vous trouvez pendant un stage au Burkina Faso. Le centre social et le cinéma pour la cohorte 22, qui abrite la plus grande partie de la faune locale (y compris les chèvres), voisin du bar ou on regarde le football et source de jus de bissap; le jus le plus savoureux de Pabré.




Joseph Sparkes and Hamzah BORO