HOME       VOLUNTEER OVERSEAS       BLOGS

Tuesday, 9 December 2014

Cohort 10 signing off!!!

The last blog – how weird it feels to say that! As our time her e at HSB sadly draws to an end, our team reflect upon what they have learnt and liked about working here for the past 10 weeks!

Le dernier blog – c’est bizarre de le dire! Maintenant, malheureusement à la fin de notre temps ici à HSB, notre équipe réfléchit à ce qu’elle a appris et ce qu’elle a aimé par rapport à sa travail à HSB pendant 10 semaines.


Olivia

My experience from working at HSB for the past 10 weeks has been huge! It has been so thought-provoking and interesting to not only live and adapt to a completely different culture and way of life but especially to work in an utterly different culture. It is unquestionable that the world of work here is already so different from previous work experience. For a start, everyone is so relaxed here, which is obviously a brilliant thing and so lovely, except for when you have a meeting or arrange a time with someone! I have loved working at HSB as it has taught me a great deal about the way in which a charity works, how they get funds and in what ways they try and help others etc. The staff here are all absolutely brilliant and so glamorous looking and inspirationally dedicated to their work at Handicap Solidaire Burkina. I have learnt a lot here and hope Cohort 10’s work has made a great impact on the charity as will future cohorts continue to do.

Mon expérience travaillant à HSB pendant les 10 dernières semaines a été formidable! Cela a été très intéressant et a fait réfléchir en même, ne pas seulement vivre et m’adapter à une culture et moyen de vie différents, mais particulièrement de travailler dans une culture complètement différente de la mienne. On ne peut pas mettre en question le fait que le monde de travail ici est tellement diffèrent ici que mes stages d’avant.   Premièrement, ici tout le monde est plus détendu, ce qui est très bien naturellement, sauf quand on a une réunion ou quand on s’est donné rendez-vous! J’ai adoré travailler à HSB, car il m’a enseigné beaucoup sur comment une charité marche, comment ils reçoivent les fonds et aussi comment ils aident les autres. Le staff de HSB est brillant, et très glamoureux, et en plus leur dévouement à Handicap Solidaire Burkina est très inspirateur.  J’ai appris beaucoup et j’espère que le travail de la Cohorte 10 a fait une différence à la charité, et que les futures cohortes pourront continuer à faire pareillement.

Cédric

Trois mois se sont écoulés, des liens se sont créés, une famille est née. Nous avons eu des problèmes de communication du à la langue mais n’empêche, nous les avons surmontés. Nous avons uni nos forces et nos connaissance car nous avions la même volonté, celle de d’aider les personnes dites vulnérables. Nous avons travaillé à relever tous les défis auxquels nous étions face pour arriver à atteindre nos objectifs. Aussi la diversité de connaissance qui animait notre groupe rendait le groupe opérationnel à tous les niveaux. Chacun avait sa particularité et avec l’aide de la team leader, nous avons travaillé dans une parfaite synergie d’action.

Three months have passed, connections were made, a family is born. We have had problems of communication in terms of language, but this did not stop us as we overcame this issue. We have united our forces and knowledge because we have had the same motivation, which is to help those who are vulnerable. We have worked to eliminate all the difficulties which we faced upon arrival in order to achieve our goals. Also, the diversity of knowledge which has animated our group allowed our team to function at all levels. Each person has had their unique quality and with the help of the team leader, we have worked in perfect alliance.

Tankoano

En fin de placement, je peux faire un constat simple selon lequel, il est très fascinant de travailler pour la promotion des droits des personnes vulnérables. C’est un combat pour l’humanité et nous, volontaires, nous sommes aujourd’hui contents et satisfaits d’avoir contribué à la vision positive et optimiste du monde. Chacun de nous doit poursuivre la ou il sera ce combat de sensibilisation pour que les enfants qui vivent avec handicap ne puissent plus être exclus du fait de leur handicap qu’ils d’ailleurs pas chercher. Le dernier évènement sportif tenu le 27 novembre dernier à KATRE- YAAR montre que les jeunes s’intéressent aux activités visant la promotion des droits des personnes handicapées. On peut aussi remarquer que lors des sensibilisations dans les écoles, les enfants sont surexcites et demandent après qu’on revient ; cela montrent bien que le message passe et que ces enfants la grandiront avec une mentalité plus positive sur le handicap.

Mais tout compte fait, la lutte pour un monde plus juste doit se poursuivre. Les organisations et associations œuvrant dans ce domaine doivent être encourages par les pouvoirs publics afin que leurs actions puissent avoir plus d’impact sur le terrain.

Now at the end of the placement, I can simply say that it has been fascinating to work for the promotion of the rights of people who live with disabilities. It is a fight for humanity and us, volunteers, we are content and satisfied to have contributed to the positive vision and optimism of the world every day. Each of us consistently says that one will help through awareness-raising so that children who live with disabilities can’t be excluded, because they are children who live with disability that they not find it. Our sports event on the 29th of November at KATRE- YAAR allowed us to see the kids enjoying themselves through participating in events relevant to the promotion of disability rights. We can also say that through our awareness-raising sessions in the schools, the children seemed to be really enthusiastic and asked us to return; this helped get the message across and the children can grow up with a more positive outlook upon disability.
Finally, the fight for a more fair world must continue. The organisations and associations related to this must encourage more public rights in order for their actions can have more of an impact on the community.

Caroline

I honestly cannot believe that this cohort, my first as a Team Leader at HSB, has come to an end! Where has the time gone?  11 weeks with this fab bunch has obviously flown by. But that’s not to say that this time has passed without having any effect on me: I’ve learnt a lot along the way. For a start, I’ve really learned to be patient and to chill out and not panic when things don’t go smoothly – Burkina will definitely do that to you! I’ve learnt a lot about how hard life can be here, especially for people with disabilities. But I’ve also discovered that despite this, people here are a much more cheerful, much less moany bunch than anyone I know back home. This certainly gives one pause for thought. As does the presence of huge family support networks that we have neglected back in the UK. 

And as for HSB itself, I feel that I’ve made some real friends here, and I’m looking forward to seeing where we get to over the course of my time here. Bring on the next cohort!!

Je ne peux vraiment pas croire que cette cohorte, ma première en tant que Chef d’Equipe à HSB, se termine ! C'est fou comme le temps passe vite ! 11 semaines avec cette équipe fabuleuse ont écoulé vite. Mais ça ne veut pas dire que le temps est passé sans qu’il y ait eu une leçon pour moi, car j’ai beaucoup appris pendant ce temps. Pour commencer, j’ai appris à être patiente, à garder le calme et à ne pas paniquer quand les choses ne se passent pas comme prévu – c’est une leçon qu’on apprend forcement au Burkina ! J’appris comment la vie peut être difficile ici, en particulier pour les personnes en situation de handicap. Mais j’ai aussi découvert que malgré cela, les gens ici sont beaucoup plus joviales, et se plaignent beaucoup moins, que les gens de chez moi. Certainement, c’est quelque chose qui fait réfléchir. Juste comme la présence du soutien des grandes familles, qu’on a négligées au royaume uni. 

Et quant à HSB, j’ai l’impression d’avoir fait de vrais amis ici, et j’ai hâte de voir où on arrive au fil de mon temps ici. Que la prochaine cohorte commence : je suis prête !

Mel

The Last Blog!! I cannot believe this is the last time I will be writing one of these. From my time here I can only say I have had a wonderful time. I have had the chance to work with some people who I find truly inspiring, and I know I will draw upon their positive outlook on life and strength when I return home. I can now say I have had an insight into how life in an international charity is ran, and I must admit, except some big differences, I think it is largely similar to England. I thought I would find it stressful working in an office where time -keeping and promptness were not a priority, however actually I have found I have come to appreciate that attitude to work. Here people are so calm, and believe everything will get done so there is no point worrying about it, and I think that is a much healthier attitude to have- perhaps with a tad more commitment to keeping prior engagements. I can truly say I am going to miss my national volunteers, who I have become so close to these past three months- and my wonderful team leader, Caroline. To the next cohort, I am so jealous of your time to come!

Le dernier blog!! Je ne peux pas croire que c’est la dernière fois que j’écris à cet effet. Je peux dire que j’ai passé de merveilleux moment ici. J’ai eu la chance de travailler avec des gens que je trouve inspirant, et je sais que je vais servir de  leur vision de la vie et leur  force quand je serai de retour chez moi. Maintenant je peux dire que j’ai eu expérience de la vie dans organisation caritative internationale et je dois admettre qu’excepter quelque grandes différences, je pense que tout est similaire avec l’Angleterre. Je pensais qu’il serait difficile de travailler dans un bureau où ponctualité n’est pas une priorité, cependant j’ai trouvé que j’apprécie bien cette manière de travailler. Ici les gens sont calmes et ils pensent que tout ira bien donc pas la peine de s’inquiéter. Je pense aussi que c’est peut être une attitude plus saine d’avoir de prioriser ses engagements.je peux assurément dire que les volontaires nationaux vont me manquer, eux avec qui je me suis rapproché ces trois mois, mais aussi ma merveilleuse team leader Caroline. A la prochaine cohorte, je suis vraiment nt jalouse du temps que vous passerez ici.

No comments:

Post a Comment