HOME       VOLUNTEER OVERSEAS       BLOGS

Monday, 16 March 2015

Une invitée de marque cette semaine!

Nous achevons l’une des dernières semaines de notre placement et quoique ce soit très regrettable notre engagement demeure toujours tenace et plus solide.

L’invitée cette semaine est une célébrité, une dame de toute beauté. Pour certains elle est le symbole vivant de la liberté  féminine,  pour d’autres elle est l’espoir, le leitmotiv d’un combat à vie un «yes ! women can ! » au rythme d’un « never give up the fight women ». Pour d’autres elle est une autobiographie une introspection ou une séance de méditation. Mais pour toutes ces femmes vivant avec un handicap, elle symbolise plus encore, l’égalité, la dignité, la joie et toute la beauté de la femme. Elle c’est tout simplement l’unique, la sublime, la diva des divas, la journée international de la femme !

Comme chaque année la célébration du 08 mars ici à Ouagadougou  a été l’évènement majeur cette semaine. Ce fut l’occasion pour le monde entier et plus particulièrement la population de notre pays, de réfléchir sur la question de la femme à travers des échanges sur des thématiques très variées comme les droit de la femme, sa place dans la société, ses conditions de vie et bien évidement sur ses difficultés… ce ne sont pas les sujets qui manquent lorsqu’il s’agit de la seconde moitié du ciel. 

Les attentes étaient nombreuses de la part des femmes : plus de considération et d’implication de la part du gouvernement (à travers des programmes de formation et de renforcement des capacités des femmes  et le financement des projets féminins et des activités génératrices de revenu) la promotion et le respect des droits de la femme surtout ceux de la femme en situation de handicap, l’éducation et la lutte contre les violence faites aux femmes et des femmes en situation de handicap en particulier.

L’occasion était belle pour les femmes de laisser s’exprimer leur joie en ce jour spéciale pour elles. La ville toute entière aura souffert de l’euphorie des femmes enivrées par l’envie de festoyer. Pour preuve, l’encombrement des maquis, les kermesses à chaque coin de rue, les djandjoba, les spectacles et les animations musicales qui ont bercé toute la ville toute la journée durant. Les femmes de Kabela ont organisé un évènement à Zinaré (une manière pour elles de communier à cette grande commémoration). Quelques volontaires de Ouagadougou se sont joints aux femmes de Kabela pour célébrer cette journée.

La fête aura été des plus belles à telle enseigne que beaucoup l’auront en mémoire pendant un bon bout de temps. Du reste, notre invitée spéciale a été plus que parfaite et le moins qu’on puisse dire c’est qu’on ne s’est pas ennuyé en sa compagnie. Elle a été à la hauteur des attentes des uns et des autres et rendez-vous a été pris avec elle pour l’année prochaine; pour une autre journée internationale de la femme. Bonne fête encore  toutes les femmes, Dieu vous bénisse !

Edy

Our British volunteers and Nathalie from HSB head off for some IWD celebrations with Kabeela in Ziniare
***

A special guest this week!

We’ve just finished one of the last weeks of our placement and although we’re sad to be leaving we’re still working hard as ever.

This week the subject of our blog is a special guest, a real beauty. For some she’s the symbol of feminine freedom, for others she represents hope, the leitmotiv of a combat in which the battle-cries are “yes, women can!” and “never give up the fight, women”. For others she’s an autobiography, a moment of introspection or meditation. But for all women living with a disability, she symbolises even more: equality, dignity, joy and the beauty of all women. She is, quite simply, the unique, the sublime, the diva of divas: International Women’s Day!

Like every year, the celebration of the 8th of March here in Ouagadougou was the great event of this week. It was a chance for the while world, and especially the people of our country, to reflect on the question of gender through a series of thematic exchanges, on such topics as the rights of women, woman’s place in society, living conditions and of course on the difficulties they live through... all important topics.

Women’s expectations from this day were numerous: greater consideration and commitment from the government on women’s issues (especially through educational and capacity-building programmes for women and financing of income-generation projects), the promotion and respect of women’s rights, especially those of women with disabilities, education and the combat against violence against women and against women with disabilities in particular. 

It was also a chance for women to have a big party on this, their special day. The whole town was saturated with the joyful ambiance of women celebrating. The town was full of packed maquis (local bars), fairs, parties, traditional celebrations, shows and musical performances. In addition, he women of Kabela organised an event in Ziniare, and some of the Ouaga volunteers went there to celebrate with them. 

The party was a great occasion for all of us and will leave us with great memories. Our special guest was more than perfect, and we certainly could never be bored in her company! Bonne fête to all women, and God bless!

Edy 

No comments:

Post a Comment