HOME       VOLUNTEER OVERSEAS       BLOGS

Tuesday, 29 August 2017

The Adventure Continues



HSB SEMAINE SEPT 
HSB's WEEK SEVEN

  La semaine fut très courte à cause de l’évènement malheureux qui a bouleversé notre pays à savoir le décès du Président de l’Assemblé Nationale. Malgré cette tragédie nous ne sommes pas restés inertes. Samedi nous avons pu tenir une rencontre, puis nous avons respecté les trois jours de deuil et finalement nous avons fait une visite communautaire et organisé une pièce de théâtre avec la troupe ALADARI venue de Ouagadougou.

The week was very short due to a sad event which was the death of the President of the National Assembly. However, despite this, we still did a lot. On Saturday, we organised a meeting, then we respected the three official days of national mourning, and then we continued our activities by going on a community visit and organising a theatre piece with the Ouagadougou-based ALADARI theatre group. 



Samedi nous avons tenu une rencontre ; l’ordre du jour était la planification de la Journée Internationale de la Jeunesse à Pabré. Il faut noter que ladite journée se fête le 12 août, mais nous avons décidé d’organiser la journée le 26 août pour mieux pouvoir l’organiser. Cette rencontre a vu la participation des membres du Staff de HSB, du club des élèves, des volontaires et de certaines associations, et chacun fut responsabilisé pour des tâches afin que la journée soit belle. 

On Saturday we had a meeting to discuss the organisation of the International Youth Day which was going to take place in Pabré. It is worth stating that this is usually celebrated on the 12th August, but we decided to schedule it for the 26thof August in order to plan the day better. HSB staff members, representatives of youth organisations, HSB volunteers and other associations were present at the meeting, and everyone was given a task for the day to ensure the success of the event. 

International Youth Day meeting


Après cette rencontre nous avons effectué une visite communautaire dans la famille Bamogo. Nous avons eu le plaisir de rencontrer le jeune Firmin, un garçon âgé de 13ans.  Il est atteint de trouble mental, d’où l’obligation pour lui d’arrêter l’école. Au cours de notre visite nous avons eu un entretien avec ses parents et lui afin de situer son handicap et mieux le connaitre. Par la suite nous avons fait des jeux avec lui, ses frères et son ami.Il faut noter qu’au début des jeux Firmin était timide, mais cela a été de courte durée ; il s’est mis dans le jeu  et nous nous  sommes quittés avec le sourire aux lèvres et la promesse de revenir dans un bref délais.

Following this meeting, we organised a community visit to the Bamogo family. We had the pleasure of meeting Firmin, a 13 years old who has a mental disability, which has preventing him from continuing going to school. During our visit, we had a meeting with his parents in order to talk about his disability and know more about him. We then went on to play games with him, his brothers and his friend. At the start, Firmin was shy, but that did not last long, as once he quickly got into the game and we left him with a smile on his face, promising to come back soon. 

The team visiting Firmin


ALADARI's theatre show
La semaine a pris fin avec notre évènement théâtral à Katabtenga, une localité située à 10km de Pabré. Cette pièce avait pour but la sensibilisation de la population sur les conditions de vie des personnes vivant avec un handicap et il faut noter qu’au sein de la troupe ALADARI se trouvent des personnes vivant avec un handicap. Au cours de la scène on ne pouvait qu’entendre des rires et des acclamations du public. Au fur et à mesure que la scène tirait vers la fin, le nombre de spectateurs ne faisait que s’accroire. À la fin on pouvait dénombrer plus de 500 personnes.


The week ended with our theatre event in Katabtenga, located about ten kilometres away from Pabré. This play had the aim to raise awareness amongst the community on the living conditions of people living with disabilities, and it must be noted that the ALADARI formed by a lot of people with disabilities. As the play went on, all we could hear were laughs and cheering from the audience, and the number of people watching kept increasing. By the end of it, the head count was of 500 people.

ALADARI's theatre show



Mr. Happy Man
Il faut souligner aussi qu’il y a eu l’anniversaire de Monsieur Valery, communément appelé HAPPY MAN par les volontaires, propriétaire d’une mini Alimentation. C’est chez lui que les volontaires font leurs achats, et il nous a été présenté comme HAPPY MAN parce que les dernières cohorts ont estimé que ce prénom était plus approprié pour lui vu qu’il rit même quand nous disons salut. Nous étions ses invités accompagnés de quelques-uns de ses amis et, grâce à lui nous avons pu expérimenter une vraie fête ‘Pabrénne’. 

Something worth talking about is Mr Valery’s birthday, a man who is better known amongst volunteers as HAPPY MAN. He is the owner of a small food shop where volunteers tend to do their shopping, and he was introduced to us as HAPPY MAN because the previous cohorts considered this nickname to be more appropriate as he bursts out laughing even when we say hello. He invited us to his party alongside some of his local friends, so thanks to him we were able to experience a real Pabré party.

Mr. Happy Man's birthday party


Le nombre de personnes qui vont nous manquer quand nous partirons augmente !

The number of people who we will miss when we leave keeps increasing!



Auteurs: Bado Issiaka, Amy Campo McEvoy
Photo Crédit: Samantha Mugabi, Bado Issiaka, Beatrice Palo





No comments:

Post a Comment